Une Table-Ronde autour de notre fabrique à initiatives le 4 novembre 2022

Une Table-Ronde autour de notre fabrique à initiatives le 4 novembre 2022

Kèpos et France Active Lorraine vous proposent, en partenariat avec la Région Grand Est :

Une table-ronde sur le sujet des “Fabriques à initiatives” le vendredi 4 novembre 2022 à 14h

Cette table-ronde se déroule dans le cadre de l’événement du Village des Solutions de Demain, qui se tient à l’Hôtel du Département de Meurthe-et-Moselle ce 4 et 5 novembre

L’occasion d’échanger avec des parties prenantes de cette dynamique : financeurs, opérateurs, bénéficiaires. Pour vous inscrire et obtenir plus d’information sur cette rencontre, cliquez sous ce lien.

Le contexte :

La transition écologique et solidaire impose de renouveler le tissu entrepreneurial local, et de faire émerger au plus près du terrain les activités engagées qui peuvent faire défaut sur le territoire. En effet il importe que, partout, de nouveaux services émergent et se développent, dans des domaines aussi variés que l’alimentation durable, les mobilités douces, l’économie circulaire ou encore les énergies citoyennes. Pour y parvenir, il peut paraître vain, ou en tout cas très long, d’attendre que les choses se fassent par elle-même. Les collectivités n’ont pas non plus la main pour développer cela en régie, sans risquer un épuisement de l’action publique. Il est donc essentiel que les acteurs d’un territoire sachent provoquer cette émergence. C’est précisément l’objet des fabriques à projets, ou fabriques à initiatives, que promeut l’agence d’innovation sociale Avise. Vous pourrez consulter sur ce sujet avec profit le livre blanc que celle-ci vient d’éditer sur les acteurs de l’accompagnement à l’entrepreneuriat durable.

Ces fabriques à projets sont des dispositifs partenariaux, mixant secteur public et secteur privé, qui visent à faire remonter du terrain des besoins non satisfaits en lien avec les enjeux de durabilité et de solidarité. A partir de ce travail diagnostic, il est mené une démarche d’idéation pour imaginer des idées d’activité à même de satisfaire ces besoins, puis d’étude de l’opportunité des projets qui pourraient en être issus. Ces projets en émergence sont alors confiés à des entrepreneurs sociaux du territoire, qui sont accompagnés jusqu’au lancement opérationnel des activités. On est donc bien là face à une logique d’entrepreneuriat inversé, où l’accompagnateur n’attend pas que le porteur de projet se manifeste, mais suscite le lancement des activités qui font défaut territorialement. Le benchmarking tient un rôle clé dans cette démarche : il s’agit d’observer ce qui se fait ailleurs, pour voir ce qui pourrait être transféré localement.

Pour des collectivités, ces fabriques à projets répondent à un vrai besoin, en ce sens qu’elles créent du partenariat entre le secteur public et le secteur privé, notamment l’Economie Sociale et Solidaire (ESS). Ce sont des démultiplicateurs d’initiatives, qui répondent à l’impuissance partielle d’une collectivité qui ne sait comment renforcer les services offerts sur le territoire sans les opérer elle-même. Elles constituent un moyen de créer des emplois durables non délocalisables répondant à des besoins sociaux, en misant sur la créativité des forces vives du territoire.

Kèpos a très tôt initié sur le bassin nancéien ce type de fabriques à projets, en coopération avec son partenaire historique, France Active Lorraine. C’est ce que nous avons appelé la « Serre à projets ». Celle-ci est en train de finaliser l’accompagnement de sa troisième promotion d’entrepreneurs, et a donné lieu à la création de plusieurs activités qui se sont depuis développées de manière ambitieuse : des recycleries, une conserverie de produits Bio et locaux, des services de mobilité douces, une coopérative funéraire, etc. Elle est financée par la Région Grand Est, le Département de Meurthe-et-Moselle, la Métropole du Grand Nancy, la Ville de Nancy, mais aussi la Fondation GRDF, AG2R la Mondiale ou encore le Crédit Agricole. Pour aller plus loin dans la démarche, Kèpos et France Active Lorraine ont développé en 2021 une antenne de cette Serre à projets, nommée « Quartiers en transition », sur les Quartiers Prioritaires de la Politique de Ville (QPV) de la Métropole du Grand Nancy, grâce à des financements de l’État, de la Métropole et de la Banque des territoires. L’objectif : contribuer à la transition des quartiers en initiant des activités par et pour les habitants de ces lieux de vie.

Publié le 02/11/2022